Loin d’être « choyés », les 4 de Melle sont lourdement sanctionnés