communiqué intersyndical 06 – appel à mobilisation – Halte à la répression syndicale

Nos organisations exigent que Kai Terada, ainsi que tous les personnels de l’Éducation nationale concernés soient rétablis immédiatement dans leurs fonctions et que le motif de la suspension soit communiqué à Kai. Nous demandons que le Recteur de Rennes réintègre Edouard Descottes sur son poste.

Partager
Procès en appel des 4 militant·e·s niçois·e·s face à Alliance Police

La Cour d’Appel d’Aix en Provence a relaxé Olivier (FSU), Alec et Danny (Solidaires Etudiant.e.s) poursuivis pour outrage lors d'une manifestation, le 9 mai 2019 à Nice. Scander un slogan au cours d'une manifestation n'est pas constitutif d'un outrage : la Liberté d'Expression n'est pas négociable ! Et si "nous sommes Charlie" face aux terroristes, nous le sommes tout autant devant les policier.e.s !

Partager
Soutien à nos camarades convoqué·es au tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand

La politique de Blanquer s’illustre par la mise au pas de tous les personnels de l’Éducation Nationale à travers de nombreuses et incessantes réformes et s’attaque à tous ceux et celles qui luttent activement à la dénoncer. Par cet acharnement antisyndical, il ne fait aucun doute que le ministre Blanquer veut signifier à tous les personnels qu’aucune opposition ni aucune lutte ne pourra désormais avoir cours dans l’Éducation Nationale, sous peine de sanctions et de poursuites judiciaires.

Partager
À Melle, une victoire en justice contre la répression qui en appelle d’autres !

Cette bataille contre la répression se poursuivra partout dans l’éducation nationale : qu’aucune sanction, qu’aucune poursuite disciplinaire ne s’abattent sur les personnels ou sur les élèves qui se mobilisent contre les réformes Blanquer !

Partager
Loin d’être « choyés », les 4 de Melle sont lourdement sanctionnés

Ce mercredi 4 novembre, Bénédicte Robert, rectrice de l’académie de Poitiers, aurait pu décider de mettre fin à l’affaire des « 4 de Melle » après pas moins de huit mois d’acharnement institutionnel à leur encontre. Alors même que la communauté éducative se recueille encore pour célébrer la mémoire de Samuel Paty, le ministère de l’Éducation Nationale n’hésite pas à attaquer et à sanctionner l’usage d’une liberté d’expression qu’il célèbre bien ironiquement dans les médias depuis plus de deux semaines.

Partager
Rassemblement intersyndical contre les agressions fascistes

Ce mardi 1er septembre sur le campus niçois Carlone, des étudiants du syndicat « Solidaires Etudiant·es » ont été pris à partie par des membres d’un groupuscule raciste d’extrême-droite niçois étranger à l’Université. L’un des étudiants a dû être hospitalisé. Heureusement son pronostic vital n’est pas engagé.

Partager
Soutien aux Camarades Alec, Dany, Delphine et Olivier

Jeudi 9 mai 2019 à Nice, à la fin d’une manifestation syndicale contre la casse des services publics qui s'était déroulée de manière très calme, 4 militant·es (Solidaires, FSU) ont été violemment interpellé·es et mis·es en garde à vue pendant 24h sans raison.

Partager