DES LYCÉES PROFESSIONNELS SOUS-FINANCÉS ET SOUS-DOTÉS

Des milliards sont dégagés pour la promotion de l’apprentissage, la voie professionnelle scolaire se contente d’effets d’annonce ! La CGT Éduc’action exige un véritable plan d’urgence pour la voie pro, notamment l’abrogation des dispositifs de co-intervention et de chef-d’œuvre,pour restituer des heures disciplinaires aux élèves.

Partager
Grenelle de l’Éducation : la CGT Éduc’action a eu raison de se retirer.

À l’issue des séances de «concertation», les différents ateliers du Grenelle ont émis des propositions qui sont désormais sur la table du ministre Blanquer. Charge à lui désormais d’indiquer ce qu’il compte retenir et éventuellement mettre en place.

Partager
Communiqué de presse auto-confinement

Nous apprenons ce matin par les médias (une nouvelle fois) que le ministre Blanquer a décidé de suivre l’avis du Conseil scientifique édité lundi 14 décembre et de permettre aux parents de ne pas scolariser leurs enfants les jeudi 17 et vendredi 18 décembre afin de « limiter les interactions sociales avant les fêtes »

Partager
La CGT Éduc’action quitte le Grenelle de l’Éducation

La CGT Éduc’action a pris la décision de ne plus participer aux travaux du « Grenelle de l’Éducation ». Elle alerte les personnels sur les attaques prévisibles contenues dans ce « Grenelle ». Pour la CGT Éduc’action il est urgent de construire une mobilisation unitaire la plus large possible pour faire entendre les revendications des personnels et pour exiger une véritable revalorisation, des créations massives de postes et une amélioration des conditions de travail.

Partager
Avenir lycéen : toute la lumière doit être faite Communiqué national de la Cgt-Educ’Action

La CGT Éduc’Action demande qu’une commission d’enquête parlementaire et la justice fassent toute la lumière sur les agissements du ministère et sur la responsabilité de chacun·e, à tous les niveaux.Si les faits étaient avérés, notamment l’implication du DGESCO, elle estime que le ministre devra en tirer toutes les conséquences nécessaires.

Partager
Salaire : des annonces qui ne sont pas à la hauteur des enjeux !

La crise sanitaire place les personnels de l’Éducation nationale en première ligne pour assurer le fonctionnement de notre système éducatif en période de confinement. Pour recruter des personnels enseignants il sera nécessaire de rendre les carrières attractives. Jean-Michel Blanquer et le gouvernement ne l’ont pas compris et les salaires des enseignantes et enseignants français resteront toujours inférieurs à la moyenne européenne.

Partager
Protocole sanitaire : pour le ministre, tout va bien et pour les lycées c’est «débrouillez-vous»!

Le ministre de l’Éducation a annoncé jeudi soir un renforcement du protocole sanitaire au lycée en privilégiant un "accueil en demi-groupes", "par niveau" ou "le travail à distance un ou deux jours par semaine". Face à la mobilisation des collègues et des élèves de nombreux·euses chef·fes d’établissement avaient déjà opté pour cette organisation et le ministre n’avait donc pas d’autre choix.

Partager
Reconfinement : les vies humaines doivent primer sur l’économie

La CGT restera vigilante quant aux effets d'annonces du gouvernement et continuera à pointer les incohérence entre les actes et la communication gouvernementale. Malgré les difficultés à déployer une activité syndicale normale dans cette période inédite et imprévisible, la CGT va continuer à être présente auprès des salarié.es, des privé.es d’emplois, des retraité.es et de la jeunesse, pour défendre leur santé ainsi que leurs droits sociaux.

Partager
Un gouvernement dépassé, une population reconfinée.

Dans le cas où le ministère ne mettrait pas en place des mesures suffisantes, la CGT Éduc’action appellera les personnels à réagir et soutiendra toutes les initiatives décidées par les collègues. La santé de toutes et tous n’a pas de prix !

Partager
Assassinat d’un enseignant des Yvelines : entre horreur, tristesse et colère

La CGT Éduc’action tient, en tout premier lieu, à exprimer son soutien le plus profond aux proches de la victime mais aussi à ses collègues et  à ses élèves. Pour la CGT Éduc’action, c’est toute notre profession qui est endeuillée mais qui restera combative parce que l’École doit rester le lieu du vivre ensemble, de l’émancipation et doit former des citoyen.nes libres et éclairé·es.

Partager