Communiqué unitaire : Non à la répression des enfants ! Oui à la protection et à l’éducation !

Quatre enfants âgés de 10 ans ont été interpelés jeudi 5 novembre 2020, soupçonnés d’avoir tenudes propos «violents» et «inquiétants» lors de l’hommage rendu dans leur classe à Samuel Paty. Ils ont été retenus pendant neuf heures au commissariat d’Albertville. Ailleurs, à Strasbourg, deux enfants de 12 ans sont visés par une enquête pénale.

Partager
Situation sanitaire. Communiqué commun

Au vu de la situation sanitaire et des tensions qu'elle fait peser sur le système éducatif, mais aussi du fait de la forte inquiétude des personnels de l'Éducation nationale sur le rôle de l'École dans la propagation de l'épidémie, les organisations FSU, UNSA Education, Sgen-CFDT, CGT Educ'action, SNALC, SUD Éducation, Sncl-Faendemandent :

Partager
Primes et indemnités ne sont pas une réponse à l’urgence sur les salaires dans la Fonction publique

Primes et indemnités ne sont pas une réponse à l’urgence sur les salaires dans la Fonction publique Communiqué unitaire Cgt, Fsu, FA, Solidaires Télécharger Lire ci dessous

Partager
Suite au succès de la grève du 10 novembre, poursuivre la dynamique

Nos organisations appellent les personnels à maintenir cette dynamique revendicative, en organisant des réunions pour faire le point sur la situation. Elles les invitent à agir en direction des DASEN, des recteurs et du ministre. Nos organisations soutiennent les initiatives d’ores et déjà prévues localement et rappellent qu’elles ont déposé des préavis afin de permettre, au regard des contextes locaux, la poursuite des actions.

Partager
Nous ne renoncerons pas aux libertés démocratiques et syndicales !

La liberté d’expression que le gouvernement appelle à respecter et défendre doit rester un principe intangible et un droit pour tous. Nous demandons que cette répression contre la mobilisation légitime des lycéens cesse immédiatement. Nous demandons la levée immédiate des sanctions, des gardes à vue et des verbalisations.

Partager
Face à l’impréparation du ministère, il faut défendre la santé des personnels et des élèves

Nous exigeons partout, des mesures réellement protectrices pour les personnels. Cela inclut notamment le dédoublement des classes. Pour préparer la rentrée le plus sereinement possible, la rentrée des élèves doit être décalée.Au-delà de cette disposition, la baisse pérenne des effectifs implique des créations de poste. Dans l’immédiat, il faut admettre dès à présent l’ensemble des inscrit-e-s sur listes complémentaires. Nous appelons l’ensemble des personnels à faire valoir leurs droits et à exiger collectivement le respect de leur santé et de leur sécurité dès lundi.

Partager
Face à l’obscurantisme, faisons grandir une société unie et fraternelle

Une fois encore, le visage horrible du terrorisme nous met au défi. Assassiner et décapiter un enseignant, un professeur d’histoire-géographie en charge de l’enseignement moral et civique, c’est s'attaquer au cœur de notre société. C'est s'attaquer à ces hommes et ces femmes qui se chargent sur tout le territoire national d’enseigner les savoirs, d’initier au débat argumenté, d’éveiller l'esprit critique et d’assurer la liberté de conscience.

Partager
Formations « constellations » : nous exigeons le maintien du libre choix de la formation pour les enseignant·es.

En ce début d’année, dans de nombreuses circonscriptions et écoles, beaucoup d’enseignant·es se voient imposer une formation dite «enconstellations» générée par le Plan national de formation Français. Désigné·es par les IEN, les enseignant·es «constellé‐e‐s» ...

Partager
Le sexisme n’a sa place ni dans les établissements scolaires, ni dans les universités, ni ailleurs

Les injonctions contradictoires sur les tenues vestimentaires ne cessent de s’amplifier. À l’école, à l’université, au travail, dans tous les aspects de leur vie quotidienne, les femmes et les filles subissent des propos sexistes culpabilisants véhiculés par une société restée patriarcale. Les vêtements portés par les filles et les femmes ne correspondent jamais à la norme : trop longs, trop courts, trop enveloppants, trop décolletés... La volonté de contrôler le corps des femmes est une constante qui se manifeste aussi sur leur tenue par des sommations : « couvrez-vous » ou « découvrez-vous ».

Partager
« Séparatisme » : nous refusons une loi de stigmatisation, de division et une nouvelle attaque des principes de laïcité

Le ministère de l’intérieur, celui de la citoyenneté et l’Elysée ont annoncé préparer une loi sur le«séparatisme» présentée à l’automne pour un vote devant intervenir au début de l’année 2021. Nos organisations souhaitent ici le dire ensemble et avec force : nous ne laisserons pas ainsi diviser, fracturer la société française et plus particulièrement les classes populaires par une nouvellecampagne islamophobe de stigmatisation des populations musulmanes ou perçues comme telles quisont systématiquement visées dans les propos des ministres et au plus haut sommet de l’État.

Partager