Enseigner, c’est libérer