La lettre internet n°452 du 24 février 2012