La lettre internet n°1082 du 3 octobre 2018