Reconfinement : les vies humaines doivent primer sur l’économie