Courriel adressé à l’I.A. suite à la grève du 3 février